Pas de dossier criminel pour un individu accusé de voies de fait graves

Un homme été arrêté par la police après une chicane lors de laquelle il aurait empoigné sa conjointe par la cour, lui causant des dommages sérieux. Les accusations portées contre lui étaient voies de fait grave, passible de 14 ans de prison, et voies de fait armés.

La profession de ce client dans le domaine de la sécurité aurait été irrémédiablement comprise par un casier judiciaire. Le problème est qu’il est en théorie légalement impossible d’obtenir une absolution conditionnelle ou inconditionnelle pour ce crime. Le client reconnaissait avoir posé les gestes reprochés.

L’avocat en criminel représentant Monsieur, Me Cormier, a déterminé que la meilleur stratégie serait de faire diminuer l’accusation à une infraction moindre, puis de convaincre le juge d’accorder une absolution à Monsieur.

Après de nombreuses dates de Cour, des négociations avec le procureur et la rédaction d’un rapport présentenciel, l’avocat de notre cabinet a pu convaincre le juge ce suivre cette recommandation.

Tous les clients de Me Xavier Cormier ne peuvent éviter un dossier. Voir notice.

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.