Un client accusé d’intimidation évite un casier judiciaire

Un client de l’avocat criminel Xavier Cormier était accusé à Longueuil d’intimidation (article 423 (1) b) Code criminel). On lui reprochait d’avoir intimidé une ex-conjointe en la menaçant de dévoiler certaines informations personnelles. Il s’agissait donc aussi d’une accusation de violence conjugale. Le client souhaitait éviter un casier judiciaire malgré le fait qu’il fut reconnu coupable de cette infraction.

Me Cormier a donc plaidé auprès du juge pour que soit accordée une absolution inconditionnelle au client. Il a évoqué le fait que le client n’avait aucun antécédent judiciaire, et qu’une condamnation pourrait lui être nuisible sur le plan professionnel.

Le juge a accepté la suggestion de Me Cormier et a prononcé l’absolution inconditionnelle.

Les clients de l’avocat criminaliste Xavier Cormier n’ont pas tous droit à une absolution. Voir notice.