Le juge acquitte un client accusé de harcèlement criminel

Un client de l’avocate en criminel Veronica Vallelonga était accusé à Valleyfield de harcèlement criminel (article 264 (3)a) Code criminel). Le plaignant reprochait à l’accusé d’avoir logé de nombreux appels chez lui, et d’avoir eu un comportement menaçant à son égard. Les deux parties avaient eu un litige concernant l’exécution d’un contrat. L’accusé n’était pas d’accord avec la version du plaignant, niait l’avoir harcelé, et prétendait plutôt avoir simplement voulu réclamer son argent. Me Vallelonga a d’abord demandé la tenue d’une enquête préliminaire afin d’évaluer la crédibilité du plaignant. Par la suite, le dossier a été fixé à procès.

Lors du procès, Me Vallelonga a contre-interrogé le plaignant ainsi que deux policiers qui témoignaient pour la poursuite. Le client a témoigné en dernier. Suite aux plaidoiries des avocates, le juge a décidé d’acquitter le client de Me Vallelonga.

Les clients de l’avocate Veronica Vallelonga ne sont pas tous acquittés. Voir notice.