Une cliente est libérée des accusations d’appel téléphonique harassant

Une cliente de Me Luc Simard, avocat en droit criminel, était accusée à Boisbriand d’appels téléphoniques harassants (article 372 (3) Code criminel). Elle a plaidé non coupable aux accusations. Me Simard a eu un certain nombre de discussions avec le procureur de la poursuite. Il a assuré le suivi du dossier à la Cour sur une période d’un peu plus d’une année. La plainte a finalement été retirée par le procureur, et la cliente a été libérée des accusations portées contre elle.

Les clients de Me Simard ne sont pas tous libérés des accusations portées contre eux. Voir notice.