Une absolution inconditionnelle est accordée à un client accusé de trafic de stupéfiants

Me Christos Karteris, avocat en droit criminel du cabinet Cormier Simard, représentait un client accusé à Montréal de trafic de stupéfiant (article 5 (1) (3) b) ii Loi réglementant certaines drogues et autres substances). Ce client a plaidé coupable à l’infraction. Le client, un étudiant, désirait éviter un casier judiciaire en raison de son jeune âge, pour ne pas nuire à ses perspectives d’emploi. Me Karteris a demandé qu’un rapport pré-sentenciel soit établi afin de déterminer quel genre d’individu est le client. Me Karteris a négocié avec l’avocat de la poursuite. Les avocats ont suggéré au juge de faire bénéficier le client d’une absolution inconditionnelle si le client faisait un don de 500$, suggestion que le juge a accepté.

Les clients de Me Christos Karteris ne bénéficient pas tous d’une absolution. Voir notice.