Une 2e absolution inconditionnelle est accordée à une cliente suite à un vol

Une cliente a été arrêtée à la sortie d’un magasin de Montréal après avoir volé pour plus de 100$ de marchandise. Elle fut accusée de vol à l’étalage et recel (article 334 b)ii) du Code criminel et 354(1)a) et 355b)ii) du Code criminel). Cette cliente avait déjà été reconnue coupable de vol environ 6 ans auparavant. Elle avait alors bénéficié d’une première absolution.

La cliente a retenu les services de l’avocat criminaliste Xavier Cormier car elle devait absolument obtenir une deuxième absolution. En effet, son travail l’amène à voyager fréquemment aux États-Unis.

Il est difficile d’obtenir de nouveau une absolution. La procureur de la poursuite a demandé au juge d’imposer un casier judiciaire à la cliente. Me Cormier a fait valoir au juge les remboursements et dons de charité effectués par la cliente, sa participation à des suivis psychologiques ainsi que d’autres facteurs. Après avoir écouté les arguments des avocats à deux reprises, le juge a finalement accepté la suggestion de la défense et a accordé une absolution inconditionnelle à la cliente.

Les clients de l’avocat Xavier Cormier ne peuvent pas tous obtenir une seconde absolution. Voir notice.