Un étudiant étranger acquitté de séquestration, voies de fait et menaces

Christos Karteris, avocat en criminel

Christos Karteris, avocat en criminel Joliette

Un étudiant étranger résidant à Joliette était depuis peu en relation conjugale. Suite à un différend concernant ses sorties, un incident est survenu entre les deux. Le client a été accusé de séquestration (article 279 (2) b) Code criminel), voies de fait (article 266 b) Code criminel) et menaces (article 264.1 (1) (3)b) Code criminel) par la police de Joliette. Il a retenu les services de Me Christos Karteris pour assurer sa défense.

Suite à la lecture du rapport de police, notre avocat en criminel a décidé de fixer le dossier pour audition. Lors du procès, la plaignante a relaté au juge avoir été frappée et séquestrée. Elle a aussi produit des photos montrant des bleus. Me Karteris l’a contre interrogée avec vigueur afin de faire ressortir de nombreuse invraisemblance dans son témoignage. Le client a lui aussi témoigné et offert une version complètement différente de son ex.

Le juge a finalement acquitté le client de notre cabinet d’Avocats. Le client était fort soulagé puisqu’il aurait fait face à une mesure d’expulsion s’il avait été reconnu coupable.

Certains clients de Me Karteris sont déclarés coupables. Voir notice.