Un client est acquitté des accusations d’avoir proféré des menaces de mort

Un client de Me Cormier, avocat criminaliste, avait été accusé par une dame d’avoir proféré des menaces de causer la mort ou des lésions corporelles contre elle contrairement à l’article 264.1 du Code criminel. Me Cormier a contacté le procureur de la poursuite et lui a proposé de régler le dossier par un mandat de paix. Après avoir effectué des vérifications, le procureur de la poursuite a accepté l’offre de Me Cormier. Le client a signé un mandat de paix, et les accusations ont été retirées.

Les clients de Me Cormier ne sont pas tous acquittés des accusations portées contre eux. Voir notice.