Un client est acquitté de fraude et de possession de carte de crédit falsifiée

Un client de Me Xavier Cormier a été accusé de fraude (article 380 (1) b) (ii) Code criminel) et de possession de carte de crédit falsifiée (article 342 (1) c) f) Code criminel). Me Cormier a étudié attentivement le rapport de police ainsi que les documents procéduraux. Il a décelé une erreur commise relativement à la date de la dénonciation devant le juge de paix. Cette erreur a permis à Me Cormier d’obtenir le retrait de l’accusation, et le client a été acquitté.

Les clients de Me Cormier, avocat criminel, ne sont pas tous acquittés. Voir notice.