Un client accusé de vol à l’étalage reçoit une absolution

Un client de l’avocat en droit criminel Luc Simard était accusé de vol à l’étalage (article 334 Code criminel). Il s’agissait d’un résident permanent du Canada. Un antécédent judiciaire pour vol à l’étalage aurait pu lui nuire professionnellement. Le client reconnaissait avoir commis le vol. Me Simard a discuté du dossier avec l’avocat de la poursuite. Le client a plaidé coupable à l’infraction, puis le juge, suivant la suggestion des parties, lui a donné une absolution conditionnelle à un don de 500 $ et à la condition de ne pas retourner dans le magasin victime du vol pendant 1 an.

Les clients de Me Simard, avocat criminaliste, ne reçoivent pas tous une absolution. Voir notice.