La prostitution selon le Code criminel canadien

La prestation de services sexuels contre rémunération, en argent ou en bien de quelque nature que ce soit, n’est pas en elle-même criminalisée. La personne qui se prostitue ne commet donc pas une infraction criminelle de ce fait. Elle bénéficie notamment d’une immunité contre les accusations criminelles pour la publicité

Lire la suite [...]