Un client est acquitté des accusations de menaces de mort et d’usage négligent d’une arme à feu

Un client de l’avocat en droit criminel Luc Simard était accusé à Joliette de menaces de mort (article 264.1 Code criminel), d’usage négligent d’une arme à feu et d’entreposage négligent d’une arme à feu (article 86 (1) Code criminel). Le client a enregistré un plaidoyer de non culpabilité sur toutes ces accusations.

Lors du procès, le ministère public a fait entendre les témoins devant établir la culpabilité du client de Me Simard. Me Simard a contre-interrogé ces témoins afin de faire ressortir les faiblesses dans la preuve incriminante. Me Simard a ensuite fait témoigné son client, puis un autre témoin qui était l’alibi de son client.

Au terme du procès, le juge a acquitté le client de Me Simard sur tous les chefs d’accusation.

Il s’agit d’un exemple d’acquittement dans un dossier de l’avocat criminaliste Luc Simard, et cela ne représente pas le résultat obtenu dans tous ses dossiers. Voir notice.