Le juge acquitte un client de voies de fait causant des lésions

Une accusation de voies de fait causant des lésions corporelles avait été portée à Joliette contre un client de l’avocat en droit criminel Xavier Cormier (article 267 b) du Code criminel). La plaignante reprochait au client de l’avoir violemment poussée, ce qui a résulté en une fracture. Le client reconnaissait avoir poussé la plaignante, mais affirmait avoir agit légitimement pour l’expulser de sa maison. Me Cormier a fixé le dossier à procès. Lors du procès, l’avocat de la poursuite a fait entendre la plaignante. Me Cormier a contre-interrogé cette dernière en la confrontant à certaines contradictions et incohérences dans son témoignage. Par la suite, le client de Me Cormier a témoigné, ainsi qu’un autre témoin en défense. Le juge a conclu que le client avait agit en légitime défense et a prononcé l’acquittement.

Les clients du cabinet Cormier Simard ne sont pas tous acquittés. Voir notice.