La thérapie et son impact sur la peine que devra purger le délinquant sexuel

Il arrive qu’un client accusé d’une infraction de nature sexuelle, telle agression sexuelle, contact sexuel ou possession de pornographie juvénile, reconnaisse avoir posé les gestes qui lui sont reprochés. L’avocat criminel pourra discuter avec son client de la possibilité d’intégrer un programme de thérapie, tel que celui offert par le Centre de consultation sexologique intégrée. La participation à une thérapie est un élément dont la Cour pourra tenir compte lors du prononcé de la peine (sentence). Certains centres offrent le service de rédaction de rapports d’évaluation, qui pourront être produits devant la Cour avant le prononcer de la peine (sentence).

Il est fortement recommandé à tout individu accusé d’un crime sexuel de consulter un avocat criminaliste le plus tôt possible, et ce, avant de prendre quelque décision que ce soit dans le dossier.