Un étudiant étranger accusé de vol à l’étalage obtient une absolution inconditionnelle

Un client de Me Cormier était accusé de vol à l’étalage (article 322 et 334 Code criminel). Il était étudiant étranger et résidait au Canada grâce à un permis d’étude. Un casier judiciaire pour vol à l’étalage aurait pu signifier l’expulsion de cet étudiant vers son pays d’origine.

Me Cormier a négocié avec le procureur de la poursuite. Les avocats ont convenu de faire la même suggestion de peine au juge. Le client a plaidé coupable, et a reçu une absolution inconditionnelle, après avoir fait un don à un organisme de charité.

Les clients de Me Cormier, avocat en droit criminel, ne reçoivent pas tous des absolutions. Voir notice.