Deux vols commis durant une période difficile, il obtient deux absolutions

Il arrive que certains clients traversant une période difficile dans leur vie personnelle commettent une série de vols, notamment en raison de leur état émotionnel. Ces gens ont souvent un casier judiciaire vierge et n’avait eux-mêmes jamais imaginé faire affaire un jour à la justice. Comment un avocat en droit criminel peut-il leur venir en aide?

Suite à une arrestation pour vol à l’étalage dans un magasin, un client a engagé l’avocat en criminel Me Xavier Cormier pour le représenter. Il fut arrêté de nouveau à Montréal pour vol d’un autre bien quelques mois plus tard avant même que la première cause ne soit terminée. La profession du client ainsi que ses déplacements potentiels aux USA faisait en sorte qu’un dossier criminel lui aurait causé un préjudice. Une absolution inconditionnelle fut donc obtenue dans le premier dossier de vol à l’étalage après que le client eut fait un don de charité.

L’accusation pour l’autre vol d’un bien a ensuite été portée contre le client (article 334 b)ii Code criminel). Me Cormier a négocié de nouveau avec un autre procureur, et une entente est intervenue à l’effet que le client pourrait bénéficier d’une deuxième absolution, conditionnelle cette fois-ci.

Certains client de Me Cormier n’obtiennent pas l’absolution. Voir notice.