Un client évite la prison pour une deuxième puis une troisième fois suite aux représentations de Me Morin

Me Laurent Morin, droit criminel

Me Laurent Morin, droit criminel

Un individu accusé de violence conjugale avait été mis en détention après des allégations qu’il aurait commis un bris d’engagement en communiquant avec la victime. Ce client a été libéré suite à l’intervention de notre avocat en droit criminel dans une cause déjà rapportée sur ce blogue.

Dès le lendemain, un nouveau mandat d’arrestation a été émis par la Cour municipale de Montréal contre ce client car il aurait omis de se présenter pour une audition dans un autre dossier. Me Morin s’est donc présenté à la Cour pour demander sa libération (l’annulation du mandat) et a réussi à négocier une entente à cet effet avec le procureur.

Comble de malchance, ce client ensuite a de nouveau omis de se présenter à une troisième date de Cour dans son dossier. Le juge a donc émis de nouveau un mandat pour son arrestation. Notre avocat s’est donc présenté à la Cour pour demander l’annulation du mandat d’arrestation. Le procureur de la poursuite s’est objecté cette demande. Le client a donc témoigné puis notre avocat a plaidé divers arguments en faveur du client, à savoir que le client s’est présenté volontairement à la Cour ce jour-là, le dossier est en voie d’être réglé et le client a entamé des démarches thérapeutiques.

Le juge a donc accepté que le mandat soit annulé et le client a pu conserver sa liberté.

Tous les clients de Me Morin ne sont pas libérés. Voir notice.