Acquitté de 4 accusations portées par sa femme et sa belle-sœur

De retour d’un souper, une dispute s’est déclenchée entre un homme d’un coté, et sa femme et sa belle-sœur de l’autre. L’épouse, après être allée voir une avocate, a décidé de porter plainte à la police contre son mari. Elle et sa belle-sœur ont témoigné au procès que l’accusé leur avait proféré des menaces de mort (article 264.1 Code criminel), aurait fait des voies de faits armés (article 267 Code criminel) en lançant un verre sur l’une d’elle et un voie de fait simple (article 266 Code criminel) en prenant l’une d’elle à la gorge.

Lors du procès tenu à Montréal, l’accusé était représenté par l’avocat criminaliste Me Christos Karteris. Ce dernier a contre interrogé longuement les deux femmes pour attaquer leur crédibilité, puis a fait témoigner son client qui a nié les agressions. L’accusé a plutôt affirmé avoir été lui-même violenté lors de l’incident.

Le juge a finalement acquitté le client de Me Karteris des quatre chefs d’accusation.

Les clients de l’avocat Christos Karteris ne sont pas tous acquittés. Voir notice.